Quand on aborde le sujet d’Eddy Curry,  on ouvre chapitre sur une des plus tristes carrières de la NBA, une descente aux enfers douloureuse pour les fans des Knicks. La carrière d’Eddy Curry, quand on la regarde dans sa globalité, pose beaucoup de questions. Est-il victime ou responsable de ce parcours chaotique.

Pour les fans des Knicks bien souvent, il est le symbole de cette période qui a mené le club dans plus d’une décennie de défaite. Cependant beaucoup de choses ne sont pas connues de la vie d’Eddie Curry

 

DES DÉBUTS IDYLLIQUES DANS L’ILLINOIS

Eddy Curry est né et a grandi à Harvey dans l’Illinois, élevé par une mère très affectueuse dont il reste très proche jusqu’à aujourd’hui. Voulant être d’abord gymnaste, il découvre sur le tard le basket avec de très grande facilité pour ce nouveau sport. Il devient très vite une star locale dans l’Illinois grâce à ses capacités physiques lui permettant de dominer largement tous ses adversaires. Une combinaison de muscles, de puissance et de souplesse rarement vue. Eddy Curry est alors considéré comme le meilleur lycéen du pays et est élu “Monsieur Basketball” dans l’Illinois en 2001. Tout se passe très bien, fort de son talent il décide de passer directement du lycée à la NBA via la draft, il passe pro sans passer par la NCAA, chose qu’il regrettera publiquement plus tard.

Eddy Curry devient le 4eme pick de la draft 2001, derrière Pau Gasol grâce au choix des Chicago Bulls. C’est un véritable conte de fée pour lui, une ascension extraordinaire dans le basket qui va lui permettre d’être professionnel dans son état, près de chez lui. Les Chicago bulls investissent énormément en lui et ont de grands projets pour le natif du coin. Un joueur aussi dominant chez les jeunes, proche de la population est un espoir pour un club cherchant une identité après le départ de Michael Jordan.

Eddy Curry passe 4 années aux Bulls, ses statistiques progressent d’années en années, son pourcentage au shoot est l’un des meilleurs de la NBA. Technique, très mobile, d’une rare souplesse associée à une puissance physique lui permettent de réaliser des performances intéressantes. Il est cependant critiqué pour ses capacités défensives, notamment pour ses stats au rebond assez faible pour un joueur avec un tel physique.

DES PROBLÈMES CARDIAQUES

Tout a commencé à basculer pour Eddy Curry lors de sa 4e année aux Chicago Bulls, alors qu’il devient le meilleur marqueur de l’équipe qui atteint à nouveau les playoffs. Des problèmes cardiaques apparaissent, une arythmie cardiaque ainsi qu’un algodystrophie sont diagnostiqués.  Voulant prendre soin de leur jeune joueurs, les Bulls organisent des consultations avec plusieurs spécialistes et l’un d’entre eux, Barry Maron, suggère un test ADN en juin 2005. John Paxson déjà General Manager à l’époque, exige qu’Eddy Curie effectue ce test.

La mort de Reggie Lewis (Boston Celtics) a profondément marqué l’histoire de la NBA suite à des problèmes cardiaques, John Paxton ne veut prendre de risque ni pour sa franchise ni pour Eddy Curry.Les Bulls font à Eddy Curry une proposition extraordinaire pour qu’il effectue ce test. Si il l’effectue et que ce test est positif, les Bulls offriront à Eddy Curry une rente mensuelle de 400 000€ pendant 50 ansEddy Curry refuse cependant et est transféré aux Knicks en octobre 2005, il a 22 ans et a déjà 4 années de NBA derrière lui.

 

TRANSFÉRÉ AUX KNICKS

Eddy Curry poursuit sa carrière aux Knicks au début de la saison 2005-2006 avec des statistiques légèrement en baisse par rapport à l’année précédente. Sa défense ainsi que ses statistiques au rebond sont à nouveau pointés du doigt, avec la puissance physique, la souplesse et la détente que possède Eddy Curry, ses coaches sont frustrés.

Néanmoins il commence à trouver ses marques et réalise la meilleure saison de sa carrière lorsque Isaiah Thomas prend les rênes de l’équipe, à la place de Larry Brown. Il tourne alors à près de 20 points par match, on peut se dire alors qu’il est en train de confirmer son potentiel et que le meilleur est devant lui.

L’ANNÉE 2009

Eddy Curry racontera plus tard qu’il y eu pour lui une grande différence entre les Bulls et les Knicks. Les premiers l’ont protégés avec soins, à New York tout fut différent pour lui et il a été simplement “bouffé” par la ville.  L’arrivée de Mike D’Antoni à la tête des Knicks change la donne pour Eddy Curry qui est moins utilisé et à l’aise dans ce système . Il se blesse au genou au début de la saison 2008-2009, il ne jouera au final que 3 matchs cette saison.Mais l’année 2009 sera un tournant dans la vie personnelle d’Eddy Curry, que beaucoup ignorent notamment dans l’hexagone.  

Le 12 janvier 2009, le chauffeur d’Eddy Curry porte plainte contre lui pour harcèlement sexuelle et d’autres fait financier. Il déclare qu’Eddy Curry lui aurait dit, en apparaissant nu devant lui, “regarde là…. touche là..”. Eddy Curry découvre alors que son ami ne souhaitait que lui extorquer de l’argent, le calomnier à tout prix. Les accusations contre lui seront finalement abandonnée, le procureur jugera ridicule les allégations contre Eddy Curry. C’est le genre d’événement qui salit la réputation d’un homme…

C’est seulement quelques semaines plus tard, le 25 janvier 2009, qu’un drame d’une violence inouïe va toucher Eddy Curry. Son ex-petite amie  Nova Ennery, mère de ses enfants Noah et Ava, est retrouvée assassinée à son domicile ainsi que Ava, âgée de 10 mois. Noah sera retrouvé vivant sur le lieu du drame, indemne mais gisant dans le sang de sa mère. C’est à sa grand-mère, qui arrive sur les lieux du drame, que le petit garçon nommera le coupable… Frederik Goings, avocat et petit ami de Nova Henry est accusé et reconnu coupable du meurtre.

Eddy Curry prend de plus en plus de poids sous le poids de la depression, il disparaît de la rotation de Mike d’Antoni. Il engage alors un nutritionniste pour perdre du poids mais ne bénéficie plus du support de son coach. Après une saison 2008-2009 où il ne jouera que 3 matchs, il ne jouera que 7 la saison suivante puis sera échangé aux Wolves, dans le blockbuster trade de Carmelo Anthony.

FIN DE CARRIERE

Il sera coupé par les Wolves après un match, on se souviendra de son come back et du pari fait par le Heat. Le signant au salaire minimum à la mi-saison 2011-2012 et soutenue par Lebron James, Eddy Curry claquera un gros dunk sur sa première action, et jouera 14 matchs dont 1 en tant que starter. Mais il ne jouera pas des playoffs, il fait une tentative au training camp des Spurs qui ne le conserveront pas la saison suivante.

En 2013, il jouera 2 matchs avec les Mavericks avant de partir pour la Chine, où il fera une solide saison à 23 points et 10 rebonds. Cette dernière saison en Chine marquera alors la fin de sa carrière professionnelle, à noter qu’il n’a pas été retenu à la draft de la BIG 3 en 2018.

VIE PERSONNELLE

Eddy Curry semble davantage stabilisée dans sa vie dorénavant, son passage à New York fut pour lui, comme il le dit, un “BOOM!” après avoir été protégé par les Bulls. Eddy Curry prend régulièrement la parole auprès des jeunes, et partage son expérience. Il regrettera publiquement, en 2016, de ne pas avoir été à la fac, obtenir un diplôme et être mieux entouré.  Il dit souvent aux étudiants lors de ses prises de parole: Vous devez être contents de ce que vous avez ici. Les gens qui vous encadrent veulent votre réussite”

Cependant, il doit continuer de faire face à de nombreux problèmes financiers et s’ajoute à la liste de ces ex-stars NBA ruinés. Eddy Curry est marié depuis 2005 avec Patrice Curry, originaire de Chicago comme lui et qui anime l’émission Basketball Wives. Ils ont eu 4 enfants ensembles.

Eddy Curry est au total père de 7 enfants, après avoir perdu tragiquement son 8ème enfant lors du meurtre de Nova Ennery.

images

SEULS LES RÉSULTATS COMPTENT

Bien souvent méprisé, stigmatisé, récoltant l’amertume des fans de New York, Eddy Curry ne bénéficie cependant pas du respect qu’il mérite. Lorsque l’on met en perspective sa carrière et sa vie personnelle, tout honnête homme, ne peut nier les épreuves qu’il a dû traverser,

Son parcours nous questionne et questionne aussi la NBA, sur le sujet des lycéens passant directement du lycée à la NBA, de l’encadrement des athlètes, ceci tout au long de leurs carrières. Rarement un tel parcours a été observé, un gymnaste passant à une carrière de basketteur talentueux, avant de connaître les pires épreuves de la vie, puis de sombrer dans la déchéance sportive et financière.

Au regard de son histoire, que peux-t-on reprocher à Eddy Curry vraiment? Avait-il prévu ce trade dans la jungle New Yorkaise? Le drame qu’il a vécu? Son erreur fut peut-être de sauter le cursus NCAA, on peut s’interroger alors sur sa carrière si il avait suivi un programme NCAA, si il n’avait pas eu de problème cardiaque, si il n’avait pas dû faire face à un drame d’une violence inouïe….Le destin d’un homme se joue parfois à la puissance des “SI”.